Stratégie Océan bleu : créer un saut de valeur en innovant grâce au design de service !

La stratégie Océan bleu permet de créer de nouveaux espaces stratégiques de croissance dans des univers très concurrentiels.

Image Dreamstime

Qu’est-ce que la stratégie Océan bleu ?

Initiée par Chan Kim et Renée Mauborgne, la stratégie Océan bleu est le fruit d’une analyse stratégique et marketing menée auprès de 150 entreprises. À l’issue de cette analyse, des caractéristiques communes à ces entreprises ont été mises en évidence et montrent qu’elles bénéficient d’un potentiel considérable pour créer de nouveaux espaces de croissance dans des univers très concurrentiels.

Quels sont ses objectifs ?

La stratégie Océan bleu a pour principal objectif de proposer une offre différentiée capable d’apporter des innovations avec des offres de valeur ainsi mises sur le marché. Pour exemple, nous pouvons citer l’iPhone lors de son lancement. La métaphore des océans bleus et rouges est utilisée pour désigner le marché dans sa globalité. La couleur marquant le niveau de concurrence.

En effet, les océans rouges concernent les marchés pour lesquels la concurrence entre les entreprises se révèle sanglante.

Stratégie océan rouge : la concurrence est sanglante

 

En revanche, les océans bleus sont des espaces dans lesquels les marchés ne sont pas concurrentiels étant donné qu’ils donnent la possibilité aux entreprises qui en font partie de développer des offres nouvelles à forte croissance et rentabilité.


Stratégie océan bleu : l’innovation a permis de se positionner dans un environnement qui ne connait (encore) la concurrence

 

Aller vers la création d’océans bleus permet donc d’ouvrir des champs de possibilités pour les entrepreneurs souhaitant bénéficier d’un maximum d’opportunités tout en réduisant les risques.

 

 

Comment ça marche ?

Pour créer de nouveaux espaces stratégiques et déjouer toute concurrence, les entreprises doivent davantage opter pour une remise en question grâce à l’emploi d’outils et de méthodes visant à élargir la demande. Pour cela, la stratégie océan bleu incite fortement à la création de nouveaux espaces stratégiques vierges, permettant ainsi aux entreprises, procédant ainsi, de tourner le dos à la concurrence.

Voici une série de diapositives expliquant ce qu’est la stratégie Océan bleu :

 

 

5 conseils clés pour mettre place une stratégie Océan bleu efficace

  • Explorer des solutions nouvelles et alternatives présentes sur le marché et capables de répondre à un besoin déjà existant ; c’est-à-dire créer un service innovant et utile pour un  marché ancien
  • Elargir le champ d’action avec la mise à profit de produits et services complémentaires : il s’agit ici d’analyser les différents groupes stratégiques du secteur pour être en capacité de fournir aux clients la meilleure proposition de valeur et la plus complète possible
  • Devenir un acteur majeur de tendances : par une analyse des tendances, il devient possible d’anticiper les modes et goûts des clients afin de les séduire davantage et d’accroître ainsi leurs sentiments de confiance et fidélité
  • Bien connaître le profil émotionnel des clients afin de pouvoir se mettre aisément d’accord tant sur la définition des produits et services que sur les axes de communication à mettre en avant. La réussite d’un service des plus adapté aux besoins des clients en dépend.
  • Développer un produit qu’il soit à la fois efficace et fonctionnel pour fournir le plus de qualité possible

 

Livre référence sur la stratégie Océan bleu

Résumé dans le livre « Stratégie Océan Bleu », issu de :

  • Quinze années de recherche et d’analyse
  • 150 cas analysés couvrant plus de 30 industries
  • Plus d’un siècle d’activité industrielle
  • Le livre présente les principes de la stratégie océan bleu et 7 de ses outils
  • Le livre a battu tous les records de traduction de Harvard Business Press, il s’est vendu à plus de 3,7 millions d’exemplaires à travers le monde.

Conception d’un processus reproductible, regroupant mise en œuvre des principes et 18 outils. Leurs travaux de recherche : l’analyse de 150 cas de lancement de nouveaux produits et services dans des marchés matures.