Comment élaborer le business plan pour votre e-commerce ?

Le secteur de la vente en ligne connaît une évolution exponentielle. En effet, ce sont plusieurs milliers de sites e-commerce qui sont conçus chaque année. Cependant, bon nombre de ces plateformes restent inefficaces et disparaissent juste après quelques mois d’activité. La mise en place d’une mauvaise stratégie marketing figure parmi les facteurs d’échec des boutiques en ligne. Dans l’optique de faire perdurer votre e-commerce, voici les étapes à suivre pour établir un bon business plan.

Un business plan pertinent : outil indispensable pour la viabilité de votre projet e-commerce

Le business plan est un document qui fait office de pierre angulaire au moment d’une création d’entreprise ou d’une modification d’activité. Tout le projet repose dessus et vous avez tout intérêt à ce qu’il soit sans faille. Vous pouvez vous rendre sur https://www.lafabriquedunet.fr/ pour trouver des professionnels qui vous accompagneront durant l’élaboration de cet outil de base.

Il faut savoir qu’un business plan e-commerce présente quelques particularités par rapport à un projet commercial traditionnel. En effet, comme il s’agit de services en ligne, l’approche doit davantage se baser sur les pratiques digitales et les stratégies de communication.

Les étapes pour élaborer un business plan e-commerce

Voici 5 étapes à suivre qui vous permettront d’élaborer le plan d’affaires de votre projet de commerce en ligne.

1.      Étude de marché

Vous n’allez certainement pas foncer tête baissée sur le terrain durant le lancement de votre boutique en ligne. En effet, vous devez d’abord comprendre comment le secteur fonctionne afin d’adapter vos plans. Pour ce faire, deux principaux points sont à étudier : le comportement des internautes et le comportement des concurrents.

Le premier point vous permet de dégager le profil de votre persona. L’étude de marché vous aide à connaître l’âge, le sexe ou encore le niveau social de votre cible. Quant au second point, il vous aide à mettre au point votre plan de marchéage. Ainsi, en analysant les pratiques de la concurrence, vous prendrez les meilleures décisions par rapport à votre politique de service, aux prix de vos produits, à leur distribution et à votre stratégie de communication.

2.      Définition des objectifs

Maintenant que vous avez une idée de la situation du commerce en ligne, vous pouvez définir les objectifs de votre nouvelle entreprise. Pour ce faire, la méthode SMART (Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste, Temporel) est la meilleure méthode. Celle-ci vous permet de fixer des objectifs pertinents et bien assimilés par toute l’équipe.

Bref, en fixant des objectifs SMART, votre team comprendra mieux la finalité du projet. La team pourra alors plus facilement se mettre à travailler, dès lors que chaque membre aura compris ce qu’on attend de lui.

3.      Mise au point de la stratégie marketing

Une fois que vous aurez un aperçu clair de vos objectifs, il sera temps de mettre au point les différentes actions marketing qui vous permettront de lancer votre projet e-commerce. Lors de cette étape, vous allez reprendre le plan de marchéage mis au point durant l’étude du marché. L’approche consiste alors à donner de la valeur ajoutée à vos produits, à trouver une bonne méthode de pricing par rapport à la vente en ligne ou encore à analyser le meilleur mode de distribution. Lors de cette partie du plan d’affaires de votre boutique en ligne, vous devez pouvoir compter sur votre équipe marketing pour élaborer une approche AIDA efficace.

Cette étape concerne aussi les moyens de communication digitaux que vous utiliserez. Il s’agit par exemple des réseaux sociaux, de la presse en ligne, des plateformes de vidéos, etc. Mais encore, afin de peaufiner votre stratégie e-marketing, il vous incombe d’identifier les outils par le biais desquels promouvoir votre site e-commerce : AdWords, campagne SEO, SEA, etc.

4.      Estimer le budget du projet

La dernière partie du business plan de votre commerce en ligne concerne les chiffres. Comme vous avez mis au point tous les détails du projet, vous pouvez estimer combien il vous faudra pour concrétiser toutes les idées contenues dans votre plan d’affaires.

Pour connaître le budget de votre projet, vous allez par exemple prendre en compte les données comme le coût des campagnes publicitaires ou de la création et la maintenance de votre plateforme e-commerce, le prix de la licence de vos outils, les financements externes, etc. Par ailleurs, vous avez aussi la possibilité d’estimer votre chiffre d’affaires prévisionnel en fonction des détails notés dans le business plan.

5.      Dresser l’executive summary

En principe, l’executive summary représente la première partie d’un business plan. Il s’agit d’un « sommaire » qui présente les grandes lignes de votre projet e-commerce. L’executive summary parle ainsi du concept de l’activité, de vos valeurs, de vos objectifs, des chiffres prévisionnels et des membres de l’équipe.

Bien qu’il doive figurer dans les premières pages du business plan, vous ne pouvez réaliser un bon executive summary qu’après avoir mis au point tous les détails de votre projet. D’ailleurs, retenez que lors de la présentation du business plan aux investisseurs ou futurs partenaires, ceux-ci se focaliseront sur ce résumé opérationnel. Ce dernier se doit donc d’être percutant, pertinent, clair et concis.

Vous pouvez trouver des outils pour générer le business plan de votre e-commerce sur le Web. Autrement, des agences ou des professionnels en la matière répondront toujours présents pour optimiser votre plan d’affaires.